Mission Monaco

Forum International de Monaco
Sous le Haut Patronage de SAS le Prince Albert II de Monaco

 

 Le Monaco International Forum veut être un lieu de rencontre, d'échanges et de propositions autour de thèmes qui concernent directement l'avenir de notre planète et sa protection.
Il rassemblera chaque année des entreprises, des chercheurs et des décideurs du monde entier. Il présentera des projets innovants, de nouveaux axes de recherche, l'application de solutions techniques à des problèmes environnementaux qui sont au cœur du développement de notre société.

 

Le Forum International de Monaco, dont la première édition s'est tenue le 7 Octobre 2013 à l'Hôtel Hermitage à Monaco, a l'ambition de se positionner dans le contexte des réunions internationales dédiées aux grands sujets qui concernent/agitent nos sociétés. Il devrait se renouveler à la fréquence d'une édition par an, et permettre que de la discussion entre participants venus d'horizons très divers - scientifiques, experts, politiques, société civile, milieux des affaires...des différentes parties du monde...- surgissent des visions et des propositions nouvelles destinées aux décideurs.

La spécificité de l'événement monégasque est de se focaliser sur des thèmes touchant à l'environnement, à l'eau et au développement durable de nos sociétés, suivant en cela des orientations qui sont celles de la Principauté depuis déjà des dizaines d'années et que Son Altesse Sérénissime le PRINCE ALBERT II réaffirme avec une force toute particulière par son action.

Ce Forum est né du rapprochement entre la Société FIRMUS dont le siège est à Monaco et sa filiale FIRMUS France, et la Chaire UNESCO SIMEV (Science des Membranes appliquées à l'Environnement) hébergée par l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie et l'Institut Européen des Membranes à Montpellier. Il a bénéficié du soutien de la CDE de Monaco.

Le thème de l'année 2013 était : "Un enjeu crucial du prochain millénaire : l'eau et l'énergie. Perspectives offertes par les technologies à membranes pour l'approche des problèmes posés".
Technologies considérées comme "dominantes" dans les pays les plus avancés (USA, Chine, Japon, Europe...), les membranes prennent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les pays en développement, permettant de régler des problèmes complexes et imbriqués d'eau, énergie, santé et alimentation... (S
ous-thèmes particuliers au cœur des débats). Après que chaque sujet ait été introduit par quelques courts exposés d'experts, de larges débats ont pu se développer au travers des tables-rondes.

Cette première édition a réuni près de 70 personnes venues de plus de 20 pays (Europe, Afrique, Etats-Unis, Russie...), qui toutes se sont félicitées de l'accueil reçu et du haut niveau des débats, et ont exprimé leur attente de la prochaine édition, réaffirmant ainsi le rôle important que la Principauté est appelée à jouer sur ces domaines où il est question de science au service des hommes et de leur environnement.